la-feline

Amazone de la pop
20h30 > 21h30

LaFeline2_SwanArnaud_HD_web_2-3

"La Féline a rejoint le cercle des ensorceleuses qui jouent des tours étourdissants à la pop hexagonale" constataient les Inrocks à propos de Triomphe dernier album de la chanteuse et compositrice. La sorcellerie devrait se confirmer avc Vie Future, troisième album à paraître en cet automne 2019.

Son premier single, «Palmiers sauvages » est une transition parfaite. Les fans de la Féline y retrouveront son sens des ambiances sonores et des mélodies, son écriture où le son et le sens s’équilibrent avec justesse (la chanson évoque un monde apocalyptique dans un futur proche). Mais ils seront aussi initiés aux nouvelles dimensions de sa musique où les cordes se mêlent aux arrangements synthétiques dans des grooves languides étrangement séduisants – évoquant ici un trip-hop de 2019, plein de torpeur. « Moi je commence à douter de cette réalité » : la chanson est plus qu’une simple chanson, une expérience complète dont on ressort ému et troublé.

« La voix d’Agnès Gayraud nous emmène sur des territoires très peu balisés – ou alors par des amazones, Claire Diterzi, Camille, PJ Harvey – où la pop s’enrichit d’instrumentations raffinées : une jungle sonore parfaitement orchestrée, qui nous touche au coeur et au corps et fait vibrer en nous certaines cordes obscures car La Féline passe toujours en douceur et c’est sa grande force. » - ELLE
Disque coup de cœur : « Quelle ambition! On reste bouche bée! Ce disque est une pierre de touche dans l’œuvre d’Agnès Gayraud, il prouve s’il le fallait, qu’elle a plus d’une corde à son arc. De Triomphe, évidemment. » - MAGIC !
« La Féline est au tout venant de la variété ce qu’Animal collective est à la pop manufacturée : soit un réinvestissement sauvage, fourmillant, instinctif parfois – animal oui. Et particulièrement sur ce nouvel album. Agnès Gayraud rejoint la famille des ensorceleuses qui jouent des tours étourdissants à la pop hexagonale. » - LES INROCKS