Apollinaire le Mal Aimé

APOLLINAIRE LE MAL AIMÉ - Lecture spectacle, avec Jean-Paul Schintu

Dimanche 8 juillet - 17h - bibliothèque, espace Desfriches

vignette apollinaire

Du Pont Mirabeau aux rives du Rhin, en passant par la côte 146 de Champagne... des soupirs du Servant de Dakar à l'Émigrant de Landor Road !
Plus qu’une géographie qui suivrait pas à pas Apollinaire dans ses déplacements, c’est plutôt de « géographie affective » dont il s’agit ici.
 
Cosmopolite au sens le plus noble - citoyen du monde et des mondes,  imaginaires ou réels - Cosmopolite par sa naissance, sa formation, ses voyages, ses amitiés, ses thèmes d'inspiration et ses influences...
 
Si Apollinaire s’est attaché à explorer « un art nouveau », un monde où l’enchantement et le rêve demeurent essentiels, d’autres textes parlent de désenchantement, de désillusion où se côtoient le plus souvent le trivial et l’insignifiant ! Toute cette complexité –complexité d’une vie et complexité d’une œuvre— au service de la langue : tantôt lyrique, tantôt quotidienne...